Mission Humanitaire en Angleterre #1 – Emmaüs House of Burnley

L’été dernier, du 2 juin au 25 août, deux étudiantes d’ESC 2, Marie Deliry et Manon Béjuge, ont réalisé leur mission Humacité en Angleterre, dans la ville de Burnley, deuxième ville la plus pauvre du pays.

Leur mission :

C’est par le biais de l’association Emmaüs qu’elles sont parties, et la mission qui leur a été confiée se divisait en deux tâches principales : la première était de travailler dans un charity shop, la deuxième de gérer les habitants de la Emmaüs House of Burnley. Au sein du charity shop, elles s’occupaient de mettre en place les arrivages et du management du magasin. Le reste du temps, elles vivaient en communauté dans une maison de réinsertion avec des anciens prisonniers, souvent alcooliques, drogués, voir même violeurs.

La vie dans la Emmaüs House of Burnley fût une expérience très enrichissante pour ces deux étudiantes, mais néanmoins éprouvante. Eprouvante sur le plan physique, le nombre d’activités (cours de français et russe) et de sorties organisées (cinéma, bowling, football) étant nombreuses, mais aussi et surtout sur le plan moral : il s’agissait de gérer des problèmes de comportement, des conflits entre les habitants parfois instables en raison de leurs problèmes de drogue ou d’alcool.

Les choix qui ont poussé Manon et Marie à réaliser leur mission humanitaire en Angleterre diffèrent. En effet, Marie ayant déjà eu l’occasion de faire de l’humanitaire, notamment en Asie, elle voulait découvrir une autre vision de la misère en opérant dans un pays développé. En revanche, Manon souhaitait avant tout trouver un pays géographiquement proche de la France, et l’Angleterre était pour elle l’occasion d’améliorer son niveau en langues.

Malgré ces raisons diverses, les conclusions et les enseignements qu’elles en tirent se rejoignent. « Cela m’a permi de me rendre compte que la misère se trouve aussi devant notre porte », nous déclare Marie. Cette mission leur a d’autre part appris à gérer des conflits, à prendre sur soi… Manon nous confesse même que cette expérience lui a permi de « se rendre compte de sa force intérieure ». Ce qui a les a le plus marqué, c’est la violence dont faisaient preuve certains résidents, sous l’emprise de l’alcool.

Leurs conseils :

Elles nous ont livré quelques conseils s’adressant aux étudiants éventuellement intéressés par ce type de mission. La première des choses à éviter est de créer de véritables liens avec les résidents afin de bien marquer la différence entre le rôle d’encadrant et d’encadré. « Nous nous sommes liées d’amitié avec une de ces personnes », nous a confié Manon, « et celà n’a pas été facile au moment des adieux ». Elles conseillent également d’avoir un bon niveau d’anglais, d’avoir l’habitude de voyager et d’être physchologiquement préparé.

Cette mission est donc une expérience très forte à vivre. Marie et Manon ont dépassé leurs limites, en sont ressorties grandies et souhaitent faire partager cette expérience à « tous ceux qui veulent vivre un vrai Humacité ».

Coordonnées utiles : delirym11@edu.esc-larochelle.fr

bejugem11@edu.esc-larochelle.fr

http://www.emmaus.org.uk/burnley

Thomas Lambert – Pauline Violot.

Publicités

Tagué:, , , , , ,

2 réflexions sur “Mission Humanitaire en Angleterre #1 – Emmaüs House of Burnley

  1. Clémence Bigotte novembre 23, 2012 à 6:38 Reply

    Très bel article ! Bravo les filles !

    • Marie Deliry novembre 27, 2012 à 11:23 Reply

      Oui merci Wel’com pour cette belle représentation de notre aventure !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :